ARCHIVES 2009 PEROU

ACTIVITES MUNAY 2009 AU PEROU

Grâce à l’aide de nombreux volontaires, l’Association Semillas de Munay peut lancer plusieurs projets dans la région d’Andahuaylas. Selon la compétence de chacun ou des groupes, beaucoup s’investissent pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois dans le créneau qu’ils ont choisi.

Ainsi plus de 150 volontaires sont partis au Pérou en 2009 dans le cadre de l’association Munay. Chacun ou chaque groupe a réalisé de façon remarquable le projet choisi selon sa spécialité.

Word - 905 ko
Présentation de projets réalisés en 2009

1-EL PARAISO

 :

Déjà bien avancé, le projet el Paraiso continue avec la mise en place d’un jardin botanique et d’un centre expérimental, de semences de Kokopelli, de construction d’une serre, d’un puits et d’un système d’irrigation ... Un des objectifs de l’Association Munay est d’implanter des biopotagers pour chaque famille dans chaque Communauté. Ceci réglera en partie la dénutrition des enfants et de leurs parents, ainsi qu’un manque de diversification de la nourriture.

"El Paraiso" est un terrain situé à San Geronimo près d’Andahuaylas, de 1000 m² environ. C’est un centre d’expérimentation et un jardin botanique, déjà nettoyé par les femmes du "club de la laine" sous la direction des volontaires Luc et Marjolaine.

(JPG)
terrain el Paraiso
(JPG)
les mamitas du club de laine
(JPG)
... nettoient

Au cours du mois de janvier 2009, le terrain a été nettoyé par la population locale et les volontaires de Semillas de Munay. Des terrasses de 2 mètres de large ont été réalisées sur ce terrain en pente. Elles sont délimitées par des herbes médicinales ou aromatiques choisies pour leurs propriétés de rétention de la terre.

(JPG)
terrasses par les volontaires
(JPG)
... et par la population
(JPG)
terrain en terrasses

L’irrigation du terrain rend indispensable la construction d’un puits, d’où il est nécessaire de créer un système spécifique pour la distribution de l’eau vers les différentes terrasses. Le groupe très compétent Solidar’itech de Lyon s’occupera en juillet-août de continuer le projet déjà avancé.

(JPG)
Système d’irrigation

L’objectif est de promouvoir la culture des légumes, cultures maraîchères, plantes médicinales pour la population locale. C’est pourquoi ce centre d’expérimentation est nécessaire pour regrouper les connaissances, donner des formations aux campesinos et produire des graines. Nous voudrions que dans chaque Communauté les familles puissent reproduire chez eux les techniques apprises.

(JPG)
Plan pour la culture des légumes

Pour permettre la croissance des graines kokopelli il faudra créer une serre dont la construction devrait être faite par le groupe Solidar’itech ainsi que par les femmes du "club de laine"

Chaque année sera discutée la planification des semences kokopelli entre le propriétaire Luis Velasque très affuté sur les cultures agricoles et les bénéficiaires du projet.

(JPG)
l’eau pour l’irrigation ne manque pas
(JPG)
Luis Velasque propriétaire du terrain
(JPG)
Luis amoureux des plantes

L’idée est que chaque famille des Communautés concernées puisse cultiver pour les légumes une parcelle de 10 m² environ et reproduire les techniques dans leurs propres potagers familiaux.

Un projet merveilleux déjà commencé, grâce aux mamitas et qui sera complété et affiné dans les mois à venir par le groupe Solidar’itech de Lyon.

Word - 4.5 Mo
JARDIN BIO "PARAISO"
Plans du jardin,banque de semences et répartition dans les communautés.

2- AMELIORATION DE SEPT ECOLES

1 - Ecole de Rosaspata :

(JPG)
ECOLE DE ROSASPATA

Un projet réalisé par Coup de Pouce fut mis en chantier à Rosaspata. Des locaux neufs et peintures fraîches, une douche solaire et des toilettes sèches, mais en plus un terrain avec des jeux en bois et balançoire agrémentent désormais l’endroit où s’ébattent les enfants.

Un petit jardin entretenu par les enfants et leur institutrice s’étale tout proche du bâtiment.

Un nouveau chantier se profile non loin de l’école : c’est la nouvelle habitation d’Amelia Bautista.

Amelia est une jeune fille handicapée avec un enfant à charge. Les nouveaux maçons avec l’aide de Santos son frère, se mettent à l’ouvrage sans tarder :on démonte l’ancienne maison, on récupère l’adobe, on nivelle le terrain, on creuse les fondations et les murs s’élèvent ; on pose la charpente et couvre le toit ; on s’affaire à la construction d’une nouvelle cuisine.

(JPG)

Enfin voici une maison toute neuve pour Amelia âgée d’une vingtaine d’années. Se déplaçant difficilement, elle occupe ses journées par le tissage et la confection de mantas...

(JPG)

En octobre 2009, l’Association Munay amènera : lit, matelas, couvertures et Amelia profitera aussi des soins de massage donnés par Béa

A force de patience et de travail, la joie apportée et l’amitié donnée par toute une équipe de jeunes, revigore le moral d’Amelia qui maintenant pourra vivre d’une façon plus décente.

Flash - 580.8 ko

2 -Ecole de Llupapuquio :

Perdue dans la montagne s’élève l’école de Llupapuquio. Aménagée en 2008-2009 par les étudiants de l’école des Mines d’Alès, elle se compose de deux classes. Lors de notre visite en octobre 2009, les familles et les enfants nous attendaient pour nous accueillir.

(JPG)
ECOLE DE LLUPAPUQUIO

Dans toutes les écoles visitées, une douche solaire et des toilettes sèches furent construites par les volontaires. Une cuisine améliorée a été faite et fonctionne pour le repas des enfants. Nous avons pu dans les jours suivants amener chaises, tables, matériel scolaire, ustensiles pour la cuisine.

Les parents enthousiastes ont déblayé un terrain herbeux jouxtant l’école, pour faire un petit jardin potager entretenu par les enfants et leur professeur. Vraiment une belle réussite de l’Association grâce au travail bénévole des volontaires.

Windows Media - 3.7 Mo
ECOLE DE LLUPAPUQUIO

3 - Ecole de Cotahuacho

Commencée en 2008 par les volontaires de Coup de Pouce, l’école de Cotahuacho (N°1) a été terminée en 2009. Il a fallu d’abord façonner l’adobe sorte de parpaings faits de terre et de paille mélangée, puis creuser les fondations et poser les pierres, élever peu à peu les murs.

La construction prit forme petit à petit. Un trottoir en ciment enserre le bâtiment, puis ce fut le coulage de la dalle à l’intérieur des salles, le plâtrage et le ponçage des murs, les peintures tant intérieures qu’extérieures ; et pour donner joie et gaieté au bâtiment, les artistes ont peint leurs dessins sur l’extérieur des murs.

La construction d’une douche solaire et de toilettes sèches pour les enfants sera aussi réalisée dans d’autres écoles.

Des enfants de 3 à 5 ans vivent maintenant heureux dans ces locaux tout neufs.

visiter le site de l’association Coup de Pouce

(JPG)
ECOLE DE COTAHUACHO
(JPG)

(JPG) (JPG) (JPG)

Dans toutes les écoles est prévue l’installation de douches solaires , de toilettes sèches et d’eau potable. L’eau potable est surtout obtenue par la méthode SODIS.

4 -Ecole de Huayllabamba

Autre chantier, autre défi ... L’équipe de Coup de Pouce s’attelle au chantier de Huayllabamba (N° 1) sous les regards curieux et amusés des enfants et des mères de famille.

(JPG)
ENFANTS DE HUAYLLABAMBA
(JPG)
DESSIN MURAL
(JPG)
JEUX ET BALANCOIRE

Grâce aux mains expertes des volontaires l’école se transforme peu à peu en un édifice aux couleurs chatoyantes.

Là aussi, construction de toilettes sèches, de douches solaires, de jeux : balançoires, poutres pour équilibristes, etc ...

La vidéo réalisée par Clément Rivet de Sabatier vous donnera un petit aperçu du travail et de la joie de toute l’équipe.

Windows Media - 4.5 Mo
vidéo de Clément

Merci très chaleureux de l’Association Munay, à tous les bénévoles qui ont réalisé un travail remarquable sur ces trois sites. Ces réalisations ont été faites en concertation avec les gens des diverses communautés.

5 - Ecole de Bellavista

Les étudiants de l’Ecole des Mines d’Alès ont retapé entièrement l’école de Bellavista (N°2). Ils ont aussi construit une douche solaire, des toilettes sèches et des jeux rustiques en bois.Comme à Llupapuquio une petite bibliothèque est à la disposition des élèves.

Windows Media - 1 Mo
ECOLE DE BELLAVISTA

6 - Ecole de Los Angeles

(JPG)
ECOLE DE LOS ANGELES
(JPG)
LA DOUCHE

Située non loin de la Casa Campesina, l’école de Los Angeles fut améliorée par les Etudiants de Itech de Lyon. Ils construisirent douche solaire, toilettes sèches et cuisine améliorée. Des formations furent données par les volontaires ; ce fut le cas aussi dans les écoles de Churrubamba, Rosaspata, San Juan de Cula.

(JPG)
INSTALLATION DU JEU DE VOLLEY
(JPG)
JOIE DE JOUER
(JPG)
ACCUEIL SUR LA COUR

(JPG) (JPG) (JPG)

L’agrandissement du comedor ( salle à manger pour les enfants ) est prévu pour 2010.

7- Ecole de Churrubamba

Un terrain de 14 parcelles appartenant à l’école a déjà été travaillé par les mamitas du groupe de laine et les hommes de la Communauté afin de cultiver des légumes tels que laitues, choux, betteraves ... alfafa pour les extraits foliaires.

L’objectif de ce travail est de permettre une diversification dans l’alimentation des enfants et également de sensibiliser les familles à la mise en place d’un biohuerto personnel à la maison. Ceci nécessite la mise en place d’un système d’irrigation et la construction d’un puits de 18 m3 afin de préserver le bon développement des semences tout au long de l’année.

L’implantation de jardins potagers et la plantation d’arbres fruitiers sont prévues dans plusieurs écoles où élèves et professeurs prendraient un soin important pour la culture des légumes.

L’objectif final est d’améliorer les conditions de vie de cette Communauté et de lutter contre la dénutrition.

(JPG)
ON PREPARE LE TERRAIN
(JPG)
ECOLE DE CHURRUBAMBA
(JPG)
ECOLE ET JARDIN
(JPG)
PETIT JARDIN
(JPG)
... CULTIVE PAR LES ELEVES ...
(JPG)
...ET LEUR PROFESSEUR
Word - 1 Mo
perfil du projet contre la dénutrition

3- DU PAIN A MUNAY WASI

Notre ami Gérard de Pont St Martin de la Huche au Trésor (France) se prépare, avec son levain, à partir, accompagné de sa famille, pour le Pérou et transmettre son savoir bio, à tous .

Arrivé à Andahuaylas c’est déjà le branlebas de combat. Sous le regard étonné des campesinos intéressés et captivés, Gérard déballe la farine, prépare les récipients, pétrit à la main les premières mesures. Les enfants n’en croient pas leurs yeux et admirent les petits pains ronds prêts à être enfournés.

L’exemple donné doit être suivi ; alors plusieurs mamitas se mettent au travail sous l’oeil attentif et bienveillant de Gérard. Une boule de pâte farineuse, aplatie et roulée par des mains expertes, s’allonge en un boudin moelleux. Ce sera la cuisson dans un four à bois.

Quand la cuisson sera jugée atteinte, Gérard muni d’une pelle à pain retirera le précieux trésor croustillant et doré, pour être posé dans un panier d’osier.

Chacun refait les gestes de pétrissage sous l’oeil attentif de Gérard. Ses conseils précieux encouragent chacun à continuer. Puis les mamitas au large sourire emporte à la maison le produit de leur travail. La dégustation du bon pain craquant sous la dent sera joie et fête.

Une boulangerie à Munay Wasi ? Pourquoi ne pas lancer l’idée d’un futur projet ? Le four déjà construit attend impatiemment les bras des campesinos et des mamitas volontaires.

Merci Gérard et ta famille pour la joie apportée et ton exemple de solidarité.

Windows Media - 2.4 Mo
Une boulangerie à Munay Wasi ?
Windows Media - 1.9 Mo
fabrication du pain d’après les photos de Marion

4- ACTIVITES MEDICALES

 :

Plusieurs médecins, kinés, infirmières, dentistes, psychomotriciennes, ophtalmos ... vont donner de leur temps et de leur compétence aux campesinos et enfants.

Ils sont les bienvenus et accueillis chaleureusement par la population. En relation avec les responsables des postes de santé de Talavera, de San Geronimo ou de Semillas de Munay,ils sont très appréciés pour leur travail et leur compétence.

Nous continuons les extraits foliaires donnés aux enfants les plus dénutris et luttons contre la dénutrition en réalisant auprès de la population des sessions de formations. Un suivi pour contrôler le poids, la taille et le taux d’hémoglobine des enfants permet, dans le laps de chaque trimestre, d’évaluer la progression des enfants grâce aux bienfaits des extraits foliaires.

Windows Media - 1.2 Mo
ACTIVITES MEDICALES

5- DEFILE DANS ANDAHUAYLAS

Dieu ! Que la procession était belle ! Un défilé très familial, convivial et festif des campesinos eut lieu dans la ville d’Andahuaylas, de Semillas de Munay à Munay Wasi nouvellement récupéré. Un parcours de 10 km entre les deux maisons où campesinos, mamitas, volontaires arpentaient les rues, accompagnés des musiciens.

Du bruit il y en eut, dans une ambiance bon enfant. La joie, le calme, la bonne humeur, sans débordement intempestif ni saccage de vitrines ( a contrario de certain pays ) menaient la danse au rythme de la musique.

Toute une foule adhérait à la nouvelle administration de Munay et montrait ainsi son désaccord profond et total à l’encontre de malversations inacceptables de certaines personnes bornées.

Debout dans sa " mamamobile ", Monique suivait le défilé, acclamée et applaudie par toute une kyrielle d’amis et sympathisants. Applaudissements atteignant à travers elle le travail de l’Association Munay et tous ses membres bénévoles. Les volontaires sur place participaient à l’ambiance festive.

Windows Media - 3.3 Mo
défilé de Munay dans les rues d’Andahuaylas

L’arrivée à Munay Wasi fut marquée par la "Yunsa" : rituel de danses péruviennes, arbre décoré flamboyant de mille couleurs, panneaux de bienvenue : une vraie fête de carnaval. Un repas partagé entre plus de 300 personnes et cuisiné par Luis de Paraiso continua l’atmosphère chaleureuse.

Ce fut pour tous une journée mémorable et une grande réussite grâce à l’animation donnée par les campesinos, les mamitas, les enfants, les volontaires. Merci à tous.

Windows Media - 2.6 Mo
La Yunsa à la casa campesina

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Association MUNAY - 16, rue du Port Guichard 44000 NANTES - Tél: 02 72 02 42 71 / 06 63 56 67 02 - mail: munay@free.fr
 [ Admin ] [ Mentions Légales ] [ Charte de l'Association ] [ Accueil ] [ Contact ]